Deux trouvailles pour notre confort au bureau !

Les beaux jours reviennent, notre envie de courir et de se désaltérer avec !

Je vous propose donc deux produits génialissimes !!:

1. le smartbag: smartbag un cocorico pour la marque de bagagerie Karkoa qui nous a concocté un sac innovant permettant de séparer nos vêtements de sport sales de ceux propres. Mais cela n’est pas tout, on retrouve dans ce sac un compartiment pour nos belles baskets et des pochettes pour nos produits d’hygiène. Son prix:  89 €. Pour en savoir plus, c’est ici !

2. la memobottle 3933518_orig

marre de se traîner cette bouteille d’eau difforme dans son sac ?

memobottle a inventé la bouteille ultrafine et rectangulaire qui se glisse dans vos affaires

en précommande à partir de 23 $, c’est l’objet du moment à avoir, par ici !

n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques si vous êtes l’heureux utilisateur de ces beaux objets !

la villa bonne nouvelle

Orange, entreprise résolument tournée vers l’innovation, a inauguré le 20 Octobre 2014 un nouvelle espace de travail. Lieu symbolique de part son histoire, la villa bonne nouvelle a été construite en 1959 accueillant « les demoiselles du téléphone » qui avaient pour mission de vous mettre en relation avec les personnes ou service souhaités. La villa bonne nouvelle devint progressivement un central téléphonique.    911490                   10553504_1488436418082130_4787194711781086566_n

Un siècle plus tard et après 6 mois de travaux, la villa bonne nouvelle s’est transformée en espace de co-working de 350 m². Elle peut accueillir 50 personnes, parmi elles aujourd’hui 3 équipes projet ainsi que des start up et freelance. Une condition temporelle: ne pas rester plus de 12 mois pour permettre à plusieurs équipes de vivre cette expérience. L’objectif de cet espace tout à fait innovant est bien de tester les avantages et limites de ce nouveau mode de collaboration en proposant aux habitants des lieux…

« de s’affranchir du temps, de l’espace, du collectif, du management et de la notion de contribution/rétribution » – Olivier Charbonnier

Au delà des salariés en proximité des clients qui bénéficient fortement de l’expérience « digitale » c’est l’ensemble des collaborateurs d’Orange qui s’imprègne de cette culture qui fait le cœur de métier du Groupe. La villa bonne nouvelle permet à l’entreprise de s’ouvrir vers l’extérieur en profitant de l’élan d’innovation insuffler par les start up ayant investi les lieux. L’idée est bien d’explorer en quoi l’environnement du travail peut influer sur notre travail: faire une réunion dans un canapé, par exemple, peut contribuer à créer une ambiance, libérer le corps et la parole: propos recueilli auprès des occupants des lieux 😉                              Alors prêt à répliquer cette belle innovation ?? A vos commentaires !

le costard se taille…

cool-cartoon-2155735

Longtemps symbole de réussite, le costume pour les hommes possède un historique fabuleux.

Un très bel article d’Emilie Coutant sur le sujet, nous retrace l’évolution de l’utilisation de ce costume. Tour à tour utilisé comme habillement sportif par les classes aisées, il fait son entrée dans le monde du travail tout au long du XXème siècle avec sa formule veste + pantalon. Tout d’abord utilisé pour standardiser la tenue de travail, il se transforme peu à peu pour être associé à une représentation sociale (réussite professionnelle, jeune cadre dynamique). En dehors du travail, il véhicule également l’image de l’homme élégant et viril, notamment au cinéma en la personne de James Bond.

Emilie Coutant nous retrace ses multiples transformations et nous indique qu’il est un élément intemporel.

Le port du costume est également lié à la notion de dress code (code vestimentaire) encore très présente dans nos sociétés, où la manière dont nous nous habillons reflète une image. Mais cette image peut définir également un statut et une position hiérarchique.

Or depuis quelques temps souffle un vent de rébellion, de questionnement, de mise en cause de ce symbole professionnel.

Dans les années 90, arrivée de la bulle internet, le concept de casual wear (friday wear pour les français) pointe son nez en opposition à la règle du port du costume. Certains salariés (et entreprises libérées) permettent à leur salarié de venir en tenue plus décontractée (notamment dans la Silicon Valley). Oui mais attention, pas n’importe quelle tenue et pas dans n’importe quelle entreprise. En France, le concept n’a pas forcément rencontré un franc succès, reléguer aux oubliettes quelques années plus tard. Ce concept n’était pas forcément en lien avec les aspirations des salariés (nous étions plus sur un geste permissif), on peut se poser la question de la force des stéréotypes liés au vestimentaire.

Effectivement on ne devrait faire attention qu’à nos compétences, or on s’aperçoit que l’émetteur est tout aussi important et l’émetteur c’est vous.

Les stéréotypes ont la vie dure et impactent les messages que vous êtes susceptibles de vouloir faire passer donc même si nous ne sommes pas des fashion victims il nous faut à minima prendre soin de l’image que nous renvoyons.

Parfait, me direz-vous, mais comment puis-je trouver l’image qui convient ? Le métier, l’âge, notre auditoire, notre environnement de travail sont autant de facteurs qui influent sur le choix que nous allons pouvoir (devoir) faire.

Vous avez à disposition plusieurs sites web qui peuvent vous conseiller dans cette démarche. Vous avez également la possibilité de faire appel à un coach d’image (si besoin je peux vous fournir quelques adresses 😉

Et vous qu’en pensez-vous ? Quelle est votre avis sur la question de l’habillement au travail ? à vos cravates, pardon à vos claviers !